Accueil du site "Islamica"    Accueil du site "Orient"          -----> 

 

Rabî'a al-'Adawiyya (morte en 801)

 

© Ralph Stehly, Professeur d'histoire des religions, Université Marc Bloch, Strasbourg

 

Mourut à Basra en 801, à l'âge de 81 ans.

Elle introduisit dans la mystique la notion de hubb (amour au sens très fort du terme, Coran 5.54), amour réciproque entre Dieu et l'homme.

C'était une esclave affranchie. 

L'amour de Rabî'a pour Dieu était un amour absolu. Il n'y avait pas de place en elle pour un autre amour. Aussi ne se maria-t-elle pas et ne donna pas au Prophète une place spéciale dans sa dévotion.

Elle fermait ses volets au printemps, sans contempler les fleurs, et préférait se perdre dans la contemplation de Celui qui avait créé les fleurs et les pétales.

D'où la parole de Rûmî:

" Le jardin et les fleurs sont à l'intérieur de nous, dans le coeur "

Elle prônait un amour absolu pour Dieu, sans voile aucun:

" Je m'en vais pour incendier le Paradis et noyer l'Enfer, en sorte que ces deux voiles disparaissent complètement devant les yeux des pélérins et que le but leur soit connu, et que les serviteurs de Dieu Le puissent voir "

(sur l'interprétation de cette parole voir ici )

 

Pour aller plus loin:   Annemarie SCHIMMEL, Dimensions mystiques de l’islam, Paris, 1997

Copyright Ralph Stehly. Reproduction interdite, sauf dans dans un but non-commercial, et à condition de mentionner la source et l'auteur

Abû Dharr al-Ghifârî   Salmân al-Fârisî  Uways al-Qarani Hasan al-Basrî Rabî'a al-'Adawiyya   

Dhû n-Nûn al-Misrî  Abû Yazîd al-Bistamî  Yahyâ b. Mu'âdh Al-Hârith al-Muhâsibî Tirmidhî

Introduction, les confréries, l'initiation, la voie mystique, Makkî et Ghazâlî, Hallâdj, Sohravardi

Vie de Mohammed: Mohammed à La Mecque, ,Mohammed à Médine Les cinq piliers de l'islam  théologie musulmane  Coran Sunna Soufisme Islam contemporain

 Hindouisme  Judaïsme Bouddhisme Christianisme Islam Histoire des Religions Sinica Contact