<----  Accueil de la section "Sunnisme et chiisme"       Accueil du site "Islamica"    Accueil du site "Orient"    ---->

 

Les chiites duodécimains

 

© Ralph Stehly, Professeur d'histoire des religions, Université Marc Bloch, Strasbourg

 

  Les chiites duodécimains (ou imamites, ar. ithnâ 'ashariyya) reconnaissent une succession de 12 Imams

1) Ali (m. 661)

2) Hasan (fils d'Ali et de Fâtima, petit-fils du Prophète, m. 669)

3) Husayn (fils d'Ali et de Fâtima, petit-fils du Prophète, m. 680)

4) 'Alî Zayn al-'Âbidîn (712)

5) Muhammad al-Bâqir (791)

6) Dja'far as-Sâdiq (765)

7) Mûsà al-Kâzim (799)

8) 'Alî ar-Ridâ (818)

9) Muhamamd at-Taqî (839)

10) 'Alî an-Naqî (868)

11) Hasan al-'Askarî

12) Muhammad al-Mahdî (occulté en 874).

C'est l'islam officiel d'Iran, dirigé par un collège d' âyatollâh (ar. et pers. âyatu Llâh "signe de Dieu"), docteurs en théologie qui se cooptent entre eux. Il n'existe pas de structure semblable dans le sunnisme.

Depuis l'occultation du dernier Imam, la communauté est dirigée par un wakîl (fondé de pouvoir) en relation mystique avec l'imam caché. Cette période de régence prend fin avec la mort du quatrième wakîl en 940.

>>> Suite

Bibliographie du chiisme

Duodécimains Septimans - Druzes- Alaouites- Sohravardi- Baha'isme-

Hindouisme Judaïsme Bouddhisme Christianisme Islam Phénoménologie religieuse

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z

© Ralph Stehly. Ce cours peut être reproduit uniquement dans un but non commercial, et à condition de mentionner l'auteur et la source.


FastCounter by bCentral