Accueil du site "Le christianisme"   Accueil du site "Orient"

 

Hildegard von Bingen (1098-1179)

 

© Ralph Stehly, Professeur d'histoire des religions, Université Marc Bloch, Strasbourg

 

Hildegard von Bingen (Hildegarde de Bingen) fut une grande visionnaire, une musicienne qui composa de nombreux cantiques, un grand médecin et une grande naturaliste, dont l'oeuvre rencontre aujourd'hui beaucoup d'échos, surtout pour ses deux derniers aspects.

Née en 1098, Hildegard était la cadette d'une famille de dix enfants. Son pére, Hildebert von Bermersheim, faisait partie de la haute noblesse. Sa mère s'appelait Mechtild.  On connait les noms de sept des neuf frères et soeurs d'Hildegard. Drutwin, l'aîné, resta un laïc. Roricus était prêtre et chanoine à Tholey (sur la Sarre), Hugo, maître de chapelle à Mayence. Les noms des quatre soeurs sont: Imgard, Jutta, Odilia et Clementia. Clementia devint nonne au Rupertsberg.

Elle ne reçut pas de formation académique, mais disposait de vastes connaissances dans tous les domaines.

A l'âge de 14 ans,   le 1er novembre 1112, elle entre au couvent contemplatif de Disibodenberg. Peu après son entrée au couvent, au plus tard en 1115, donc entre l'âge de 15 et 18 ans, elle prononce les voeux perpétuels et reçoit le voile monastique des mains de l'évêque Otto de Bamberg.

En 1136, à 38 ans, elle devient abbesse du couvent de Disibodenberg.

A 43 ans, elle reçoit de Dieu l'ordre de mettre par écrit ses visions. Elle ne le fit qu'avec beaucoup de réticence et tombe même gravement malade. Ses premières visions sont consignées dans le Scivias (= sci vias Dei, "Sache les voies de Dieu").

Par la suite, elle entre en conflit avec son propre couvent, tombe à nouveau malade, et finalement fonde un nouveau couvent avec vingt de ses nonnes au Rupertsberg. 

Elle meurt le 17 septembre 1178, après une longue maladie,  au milieu de ses nonnes et fut canonisée en 1243. De nombreux miracles (guérisons) lui sont attribués.

Son oeuvre:

Le Scivias a été composé entre 1141 et 1151,  le Liber vitae meritorum entre 1158 et 1163,  le Liber divinorum operum entre 1163 et 1174.

Hildegard composa aussi de nombreux cantiques, plus de 70.

Elle écrivit aussi un ouvrage sur la langue inconnue (Lingua ignota) et sur l'alphabet inconnue (Litterae ignotae). Le Lingua ignota propose une terminoologie latine et allemande nouvelle dans des domaines aussi variés que l'angélologie, les structures sociales, les animaux et les plantes.

Elle écrivit de nombreuses lettres qui nous sont très précieuses pour la compréhension de sa vie et de son oeuvre, ainsi qu'un traité sur la Règle de Saint Benoît, sur le symbole de Saint Athanase, la Vita sancti Ruperti et la Vita sancti Disibodi. Les Expositiones Quorundam evangeliorum sont des commentaires sur les évangiles, sur le mode de prédications.

Hildegard eut aussi une grande activité de médecin et  de naturaliste. On lui attribue notamment: la Physica ou Liber subtilis medicinae, le Causae et Curae et le Liber compositae medicinae.

 

 

 

Bibliographie:

Hildegarde de Bingen
de Régine Pernoud. Broché (1995)

Hildegarde de Bingen
de Heinrich Schipperges. Relié

Hildegarde de Bingen
de Wighard Strehlow. Broché

Le livre des oeuvres divines
de sainte Hildegarde. Poche

Le livre des subtilités des créatures divines XIIe siècle, tome 1. Plantes, pierres, metaux, éléments
de Hildegarde De Bingen. Broché ( 1 juillet 1993)

Le livre des subtilités des créatures divines XIIe siècle, tome 2. Arbres, poissons, animaux, oiseaux
de Hildegarde De Bingen. Broché ( 1 juillet 1993)

Le manuscrit perdu à Strasbourg : enquête sur l'oeuvre scientifique de Hildegarde
de Laurence Moulinier. Broché (1995)

La Sagesse d'Hildegarde de Bingen
de Fiona Bowie. Poche ( 1 mars 1997)

La vie de Sainte-Hildegarde et les actes de l'enquête en vue de sa canonisation
de C Munier. Broché (21 février 2000)

Hildegarde de Bingen : Dieu ou Mammon :Introduction à sa vie et à son message prophétique
de Monique Chavanne.

Manuel de la médecine de sainte Hildegarde
de Gottfried Hertzka, Wighard Strehlow.

Méthode pratique de radionique selon la médecine de Hildegarde Von Bingen
de R. Dajafée, Dr. J. Winsfield. Spirales (1998)

Petite pharmacie domestique de Hildegarde de Bingen
de Gottfried Hertzka. Broché

Les pierres qui guérissent selon Hildegarde de Bingen
de sainte Hildegarde, Michael Gienger. Broché (1998)

Les recettes de la joie avec sainte Hildegarde
de Daniel Maurin, Jany Fournier-Rosset. Spirales (1993)

Sainte Hildegarde
de Daniel Maurin. Broché (1991)

Les Secrets de cuisine de sainte Hildegarde. Révélations et conseils de sainte Hildegarde de Bingen
de Strehlow, Hertzka.

La Sibylle du Rhin : Hildegarde de Bingen, abbesse et prophétesse rhénane
de Sylvain Gouguenheim.

Toute la science médicale de sainte Hildegarde
de Wighard Strehlow. Broché

Hildegard von Bingen,  Schriften der Hildegard von Bingen, 1991

Vita sanctae Hildegardis, Leben der Heiligen Hildegard von Bingen, Canonizatio Sanctae Hildegardis, Kanonisation der Heiligen Hildegard, Lateinisch Deutsch, fontes Christiani, 29, Herder, 1998

Hildegard von Bingen, Causae et curae (ed. P. Kaiser), Basel, 1980

Hildegard von Bingen, Ursachen und Behandlungen (trad. H. Schulz), Heidelberg, 1982

Bäumer, Änne,  Wisse die Wege. Leben und Werk Hildegard von Bingens 1998

Hildegard von Bingen,  Auslegung einiger Evangelien , 1997

Hildegard von Bingen,  Briefwechsel

Hildegard von Bingen,  Buch von den Fischen, 1991

Hildegard von Bingen,  Das Buch von den Steinen, 1994

Hildegard von Bingen,  Das Buch von den Tieren , 1996

Hildegard von Bingen,  Das Buch von den Vögeln, 1994

Hildegard von Bingen, Edelkastanien, 1994

Hildegard von Bingen,  Das feurige Werk der Erlösung

Hildegard von Bingen, Gott schauen, 2001

Hildegard von Bingen, Heilkunde

Hildegard von Bingen,  Kräuterbüchlein für Leib und Seele

Hildegard von Bingen, Lieder, 1996

Hildegard von Bingen, Das Buch Scivias, 1999

Hildegard von Bingen, Der Mensch in der Verantwortung

Hildegard von Bingen, Mit dem Herzen sehen, 1996

Hildegard von Bingen,  Nun höre und lerne, damit du errötest..., 1997 

Hildegard von Bingen,  Quellen des Heils, 1982

Hildegard von Bingen,  Scivias - Wisse die Wege, 1998

Hildegard von Bingen,  Von der Heilkraft der Seele, 1998

 

Voir aussi: Avicenne


___________

 Introduction générale au christianisme   La Bible: Ancien Testament, Nouveau Testament

Jésus: Yochoua' ou le Jésus historique, Le message du Jésus historique, Le message sur Jésus ou le Jésus de la foi 
  Les Evangiles  Les Evangiles extra-canoniques ou apocryphes  Documents patristiques anciens évoquant la vie de Jésus
 Le credo

Dieu dans le christianisme    L'être humain, le péché

L'éthique chrétienneLes Dix Commandements,     Le Sermon sur la Montagne  La Didachè

 Le calendrier liturgique Liturgies: Liturgie de la messe, Liturgie de l'Eglise Réformée de France

Pères de l'Eglise: Tertullien, Origène: Origène et la réincarnation des âmes  Doctrine des 12 Apôtres ou  Didaché Pasteur d’Hermas   Epître de Barnabé  Epître de Clément de Rome aux Corinthiens Lettre d’Ignace d’Antioche aux Ephésiens  Lettre d’Ignace d’Antioche aux Magnésiens  Lettre d’Ignace d’Antioche aux Philadelphiens Lettre d’Ignace d’Antioche aux Romains   Lettre d’Ignace d’Antioche aux Smyrniotes Lettre d’Ignace d’Antioche aux Tralliens Lettre d’Ignace d’Antioche à Polycarpe  

Saintes du Moyen-Âge: Hildegard von Bingen

Langues du christianisme   Langues de l'Orient ancien

Dialogue islamo-chretien  Textes bibliques annonçant la venue de Mohammed selon les théologiens musulmans   La Bible et le Coran  (1)   Protestantisme et islam

 

Hindouisme  Judaïsme Bouddhisme Christianisme Islam Phénoménologie religieuse

 

© Ralph Stehly. Le texte de ce site  peut être reproduit uniquement dans un but non commercial, et à condition de mentionner l'auteur et la source.